Poursuivre la vente de son logement malgré les restrictions de déplacement.

“Personne n’achète sur une visite virtuelle” j’ai entendu cette remarque des dizaines de fois. La vente de son logement comme n’importe quel objet est d’abord sujette à incertitudes. A qui vais je vendre mon appartement ou ma maison? Qui s’en portera acquéreur? A quel prix?

Pour remédier à ces incertitudes nous organisons des visites sur place. Les visites permettent de rencontrer les candidats acquéreurs et se rassurer. Les contacts acquéreurs observent le bien qui leur est présenté et jugent de l’opportunité d’acquérir ou non. Eviter les visites de CURIOSITE. La visite de curiosité fait partie de la vente et il faut satisfaire les curieux. La période actuelle nous oblige à limiter les contacts. La visite virtuelle quelque soit sa forme 360 ou immersive satisfait les curieux en toute sécurité.

Pour vendre, quelque soit l’objet, il faut se montrer disponible et faire preuve d’empathie. Refuser une visite est négatif, tandis que la vente est un acte positif. La visite virtuelle répond à ces nécessités que sont la disponibilité et l’empathie. La disponibilité dans la vente et l’empathie qui consiste à se mettre à la place de l’autre. Nous sommes tous sortis d’un magasin sans achat et donc il faut comprendre qu’un visiteur peut sortir de la maison ou de l’appartement sans acheter.

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *